Pour partir au Québec, nous avons fait le choix de demander un visa de résident permanent. C’est un visa long à obtenir et qui nécessite un petit investissement, mais de notre point de vue, c’est aussi celui qui nous parait le plus « sécure » pour partir en famille, car il n’est pas lié à une job ou limité dans le temps

Comme les démarches sont parfois un peu complexes, on va tenter ici de vous en faire un petit résumé 😉

Se renseigner

Une fois qu’on est décidé à partir, et avant de faire quoi que ce soit, il est important de bien se renseigner sur
– Les étapes de l’immigration : la partie québécoise (le CSQ) et la partie fédérale (la RP)
– Les coûts : c’est pas donné, alors il vaut mieux s’assurer de pouvoir aller au bout de la démarche (se faire un « plan de financement » en quelque sorte)
– Les délais : ça peut être trèèès long, d’autant plus qu’il y a une foultitude de documents à réunir, photocopier, faire certifier, des examens à passer,….

Quelques points de départ pour se renseigner :
– http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/index.html (pour le CSQ)
– http://www.form.services.micc.gouv.qc.ca/epi/index.jsp?languageCode=fr (évaluation des chances d’être sélectionné par le Québec)
– http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/publications/fr/divers/Grille-synthese.pdf (une grille de synthèse très pratique pour connaitre les critères de sélection et leur importance)
http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/quebec/demande-comment.asp (pour la demande de RP)
– http://www.immigrer.com/p/delais/index (très utile pour avoir une idée des délais !)

Le TCF

Pour compléter le dossier du CSQ, nous avons dû passer le TCF (Test de Connaissance du Français).

Ca peut paraître étrange de passer un test de français lorsque que c’est notre langue maternelle, mais cette évaluation peut rapporter jusqu’à 22 points (16 pour le requérant principal et 6 pour le conjoint). Sur 126 points max., ce n’est pas négligeable.

On a passé ce test à l’Ecole Suisse de Langues, à Lyon. En tant que requérant principal, j’ai le droit à l’examen complet (compréhension et production orale + compréhension et production écrite), Claire ne passant que la partie orale.

Entre l’inscription, l’examen et l’attente des résultats, ce test nous a pris environ 2 mois et coûté 210€.

A noter également qu’on a fait l’impasse sur les tests d’anglais : on devrait avoir suffisamment de points sans ces tests, ça nous évite donc des frais supplémentaires.

Le CSQ

Une fois qu’on a regroupé toute la paperasse, fait toutes les photocopies, les photos d’identités, qu’on a nos TCF, que tout nos documents sont certifiés conformes (un grand merci à la préposée de la mairie qui n’a pas rechigné lorsqu’elle a vu arriver la montagne de boulot), on peut enfin remplir le dossier de demande de CSQ.

Je vous conseille d’imprimer la check-list et de bien la suivre, car il y a beaucoup de documents à remplir et à mettre dans cette enveloppe 😉 Ca parait impressionnant au début, on a le sentiment qu’on ne finira jamais, mais c’est finalement assez simple à remplir. Long, mais assez simple.

On envoie enfin le tout, avec accusé de réception (c’est marrant comme on devient parano quand on a passé autant de temps à préparer le dossier !). On a très vite des nouvelles, puisqu’ils nous prélèvent les frais de dossier (1080$CA, soit ∼775€), et puis… on attend !

Réception des CSQ

11 mois après avoir envoyé notre dossier, on a reçu nos CSQ (je dis « nos », car il y en bien 1 chacun ;-))

On aurait pu les recevoir plus vite, mais j’avais oublié un document : j’occupe un poste d’ingénieur en France (même si je n’ai pas le titre d’ingénieur), or le métier d’ingénieur étant réglementé, il est nécessaire de remplir un document comme quoi on est bien au courant des contraintes réglementaires de cette profession au Québec.

Je pensais pouvoir m’en dispenser (on peut faire de l’informatique sans être ingénieur et l’inscription à l’OIQ (possible dans mon cas), c’est tout de même 11 examens et 1300$CA), mais non ! Il aura donc fallu compléter le dossier.

On aura tout de même pu apprécier la rapidité de traitement : on a reçu nos CSQ moins d’un mois après cet envoi !

Le dossier fédéral

Une fois les CSQ en poche, il faut s’attaquer à la 2ème grosse partie : le dossier fédéral.

C’est un dossier similaire au dossier du CSQ, mais pour lequel on ne vous demandera pas les diplômes ou les attestations d’employeur, mais plutôt votre casier judiciaire, vos voyages ces 10 dernières années, les preuves des liens de parentés des différentes personnes inscrites sur la demandes, etc…

Petite note importante : attention aux formats des photos d’identité demandées, elles doivent avoir un format un peu particulier. Inutile donc d’aller au photomaton du coin, ça ne marchera pas, et préférez les boutiques type Orange qui propose des services de photos d’identité avec un photographe et non pas une machine.

Ensuite, on paye les frais (ça pique…) : 2230$CA (∼1600€), soit 1250$CA de frais de demande de RP (2 adultes, 1 enfant) et 980$CA de frais de droits de RP. Dans le cas ou notre dossier serait refusé (on ne sait jamais), ces 980$CA nous seraient remboursés.

Pour finir, comme pour le CSQ, on expédie tout ça avec accusé de réception. Accusé qu’on ne recevra d’ailleurs jamais, par contre on a pu vérifier la bonne livraison du dossier sur le site de Poste Canada avec le n° de l’accusé.

Et on recommence à attendre… Demander une RP, ça apprend la patience 😉

L’accusé de réception

4 mois après avoir envoyé le dossier fédéral au bureau de réception centralisé de Sydney (Nouvelle-Ecosse), on a reçu un mail nous indiquant que notre dossier était correctement rempli et placé dans la file de traitement.

Il doit normalement revenir au bureau de Paris, pour être traité. Ca avance !

La modification des dossiers CSQ et RP

La famille s’étant agrandie, il faut compléter les dossiers CSQ et RP afin que les jumeaux aient aussi leur visa !

Pas très compliqué, on remplit quelques documents, on paye (encore…) des frais (330$ pour les CSQ, 300$ pour le dossier fédéral) et on continue à attendre

Au passage, on fait faire des passeports aux jumeaux (nécessaire pour compléter les dossiers) : 10 jours après leur naissances, nos grumeaux sont parés pour le départ !

La visite médicale

On a reçu nos convocations à la visite médicale : petit tour chez le médecin pour toute la famille, car le Canada demande un bilan de santé (examen médical pour tout le monde, radio des poumons et prise de sang pour les adultes) pour obtenir le visa de résident permanent.

Bilan : 680€ de frais médicaux, auxquels il faut ajouter les frais de déplacement à Nîmes, ou se trouve le médecin le plus proche de chez nous.

La confirmation de résidence permanente

Environ 1 mois après la visite médicale, nous avons enfin reçu nos CRP ! C’est la fin de 2 ans de démarches pour obtenir nos visas, nous sommes maintenant autorisés à nous installer au Canada, de manière permanente.

Nous avons maintenant un peu moins d’un an pour partir, nous devons valider nos RP en passant la frontière canadienne avant le 9 octobre 2016.


Montréal, on arrive !